Accueil Aperçu Habiletés transférables Philosophie d'ACJ Grandes solutions tactiques Aptitudes à la vie quotidienne modèle du développement à long terme de l’athlète Vérification et réflexion Vidéos Éducatives Points à retenir Activités Créer une activité Recherche sur les activités Partenaries et Commanditaire Résultat des évaluations English
 
Little Girl
Ophea Logo
Brock University Logo
CAHPERD Logo
undefined

Aptitudes à la vie quotidienne

On définit les aptitudes à la vie quotidienne comme un ensemble de compétences auxquelles font appel les gens pour relever efficacement les défis de la vie. Dans le cas des enfants et des adolescents, les défis de la vie prennent diverses formes, qu’il s’agisse de prendre des décisions informées au sujet de l’alcool, du tabac et d’autres substances, de privilégier les  relations interpersonnelles saines,  la bonne forme physique et une saine alimentation ou encore, de trouver des moyens pacifiques de régler les conflits. Elles peuvent aussi décourager des apprentissages sociaux négatifs tels que la délinquance, les comportements sexuels à risque, le rejet par les pairs et les troubles émotifs. Cela dit, le simple fait de demander aux jeunes de faire des choix sains ne garantit pas pour autant qu’ils agiront ainsi.

En plus de profiter aux individus, l’enseignement des aptitudes à la vie quotidienne peut donner lieu à des collectivités plus saines.  La mise en pratique des aptitudes à la vie quotidienne donne des résultats positifs, mais la meilleure façon d’apprendre, c’est par le concret. Voilà pourquoi l’enseignement des aptitudes à la vie quotidienne par le biais de l’éducation physique et du sport peut s’avérer efficace et favoriser un sain développement.

Les aptitudes à la vie quotidienne peuvent être regroupées en trois catégories, telles que définies par l’UNICEF

  • Aptitudes à la communication et compétences interpersonnelles
  • Aptitudes à la prise de décisions et à la réflexion critique
  • Faculté d’adaptation et gestion de soi

Les aptitudes à la communication et les compétences interpersonnelles mettent l’accent sur divers domaines, comme le développement d’aptitudes axées sur la communication, la négociation, le refus, l’empathie, la coopération, le travail d’équipe et la mobilisation.

 

Exemples de questions à intégrer à l’activité :

Ø  Pouvez-vous penser à différentes façons de communiquer?

Ø  En quoi cette activité peut-elle aider à développer votre aptitude à faire de bons choix?

Ø  En quoi cette activité peut-elle vous aider à mieux comprendre les différences et les similarités entre les personnes?

Ø  En quoi différentes stratégies de communication fonctionnent-elles dans divers contextes?

Ø  Avez-vous constaté la présence d’obstacles lors de l’activité?  Comment avez-vous réagi? À quels autres obstacles devons-nous faire face dans notre vie quotidienne?

Ø  Quelles aptitudes au leadership sont ressorties dans le cadre de cette activité?  Quelles aptitudes doivent posséder les meneurs?  Quand est-il important d’apprendre à suivre plutôt qu’à mener?

Ø  À quelles autres aptitudes avez-vous fait appel dans le cadre de cette activité?

Les aptitudes à la prise de décisions et à la réflexion critique incitent les élèves à examiner un problème d’un oeil à la fois créatif et critique, et à prendre des décisions qui profitent non seulement à eux, mais aux autres et à leur milieu, tout en ne causant aucun tort à autrui.

Exemples de questions à intégrer à l’activité :

Ø  Qu’est-ce qui vous a aidé, ou qui a aidé votre équipe, à réussir?

Ø  Quand est-ce préférable qu’une décision se prenne collectivement, en groupe, et quand est-ce préférable que vous la preniez tout seul? 

Ø  Vous est-il déjà arrivé de prendre une décision parce que des amis exerçaient des pressions sur vous? Quel effet cette décision a-t-elle eu sur les autres? Sur votre milieu? 

Ø  Quel rôle chaque personne a-t-elle joué au niveau du jeu? Les rôles ont-ils été établis de façon équitable de façon à inclure tout le monde?

La faculté d’adaptation et la gestion de soi comprennent l’acquisition d’aptitudes qui permettent de renforcer le locus de contrôle interne, de contrôler les sentiments et de gérer le stress. 

Exemples de questions à intégrer à l’activité :

Ø  En quoi les efforts que vous déployez pour faire de votre mieux aident-ils à vous motiver davantage? 

Ø  Pourquoi les défis sont-ils importants?  Pourquoi est-il important de se donner des défis personnels à l’école? Dans des contextes sociaux? Au moment de prendre de saines décisions en matière de nutrition et d’activité physique?

Ø  Connaissez-vous des façons positives de surmonter vos frustrations et de gérer votre stress?

Ø  En quoi le fait d’offrir des choix dans le cadre de l’activité favorise-t-il la pensée créatrice?

Ø  Quand convient-il de prendre des risques? Selon vous, pourquoi est-il important de savoir si un risque vaut la peine d’être pris pour aider quelqu’un?

Ø  Comment le fait d’être actif vous aide-t-il à vous sentir, et comment aide-t-il les gens autour de vous à se sentir mieux eux aussi? Comment pouvez-vous aider les gens autour de vous à se sentir mieux en étant plus actifs?

 

Enseignement des aptitudes à la vie quotidienne

L’enseignement des aptitudes à la vie quotidienne est souvent négligé au profit de celui des habiletés locomotrices, des tactiques, des stratégies et d’une compréhension d’ensemble du jeu. Enseigner les aptitudes à la vie quotidienne peut donc s’avérer plus difficile que d’enseigner d’autres aptitudes puisqu’il faut observer l’activité et choisir le moment propice pour aborder la question des aptitudes à la vie quotidienne. Cela dit, le jeu n’en constitue pas moins une façon sécuritaire et concrète de démontrer l’importance d’aptitudes à la vie quotidienne essentielles, sans compter qu’il donne l’occasion aux participants de pratiquer, de se développer, puis de transférer les aptitudes acquises à des domaines extérieurs au sport et à l’activité physique.

 

En quoi PlaySport favorise-t-il l’acquisition d’aptitudes à la vie quotidienne?

Le recours à des jeux de développement et à des jeux préliminaires aide à créer un contexte convivial qui permet à tous les élèves de participer. Toutes les activités de PlaySport intègrent stratégiquement des façons de favoriser l’apprentissage des aptitudes à la vie quotidienne. De fait, PlaySport a pour but d’encourager les enfants à « apprendre et comprendre par le jeu ». Conformément à cette approche, les grandes questions à réflexion que posent les éducateurs ou les participants font partie du volet « aptitudes à la vie quotidienne » de chaque jeu. Après avoir joué pendant quelques minutes (ou à la fin de la partie), les éducateurs peuvent demander au groupe de réfléchir à des questions clés ayant trait au développement d’aptitudes à la vie quotidienne fondamentales. Les questions visent à établir pourquoi certaines aptitudes sont importantes non seulement pour améliorer la performance dans un jeu particulier (p.ex., pourquoi coopérer avec les autres pour accomplir une certaine tâche), mais aussi pour voir comment une aptitude particulière peut avoir de l’importance au niveau d’autres sports ou dans la vie (p. ex., pourquoi coopérer avec les autres à l’école ou dans sa collectivité).

Les éducateurs sont libres de modifier à leur gré le jeu pour mettre l’accent sur des éléments particulièrement pertinents à leur groupe de jeunes. À titre d’exemple, si l’aptitude à la vie quotidienne mise en lumière est la communication, ils peuvent demander aux participants de ne pas parler pendant une activité, puis leur demander de reprendre l’activité, cette fois en communiquant clairement et le plus souvent possible avec les autres membres de l’équipe. En d’autres mots, le jeu de PlaySport devient un mécanisme qui permet d’illustrer concrètement l’importance des aptitudes à la vie quotidienne, tant dans le contexte du jeu que dans d’autres contextes de vie.